• macdo2
  • aigles 2019
  • chevaline republique
  • fort condé
  • joel michel champagne noto
  • menuiserie david
  • octobre rose ch th
  • octobre rose ch th
  • fort c 2
  • mad do ouv NS we
  • castel roller club
  • mission locale site
  • cjc annuelle
  • kkd 2
  • octobre rose ch th
  • octobre rose ch th
  • Leclerc
  • macdo2
  • para leclerc
  • ets fevrier
  • aigles 2019
  • Animalerie leclerc
  • aigles 2019
  • ets fevrier
Chenilles processionnaires à Fère-en-Tardenois

Chenilles processionnaires à Fère-en-Tardenois



Fère-en-Tardenois (02) -

Des nids de chenilles processionnaires ont fait leur apparition à Fère-en-Tardenois. La commune a programmé un traitement…

Les abords et les arbres situés sur le parking des archers et les jeux des enfants sont  infestés de nids de chenilles processionnaires.

La municipalité avait essayé de les éradiquer via des poules, les résultats étant peu probants, il est prévu un traitement sur les nids de chenilles en mandatant un prestataire pour un traitement curatif.

Actuellement, regroupées dans une toile. Elles peuvent se trouver en hauteur

ou le long d'un tronc d'arbre le plus souvent sur les chênes.

 

NE PAS Y TOUCHER DANGER !

 

Chenille processionnaire du chêne

Écrit par les experts Ooreka Chenille processionnaire du chêne

Une défoliation totale due à la chenille processionnaire du chêne peut créer un déséquilibre écologique. Mais ces petites bêtes ne provoquent pas que des dégâts sur les arbres, elles ont également un impact considérable sur la santé. Il est donc essentiel de détecter leur présence afin d'appliquer les traitements qui s'imposent.

Qu'est-ce que la chenille processionnaire du chêne ?

La chenille processionnaire du chêne est un insecte de la famille des Notodontideae. Elle est présente dans la plupart des régions de France. C'est la larve d'un papillon de nuit qui a la particularité de vivre en colonie, d'où le nom de « chenille processionnaire ».

Ces chenilles se rassemblent sur les branches des chênes à feuilles caduques afin de filer des cocons de soie blanche pour s'y abriter par centaines. Elles sont également présentes sur d'autres arbres comme le noyer. Elles se nourrissent essentiellement la nuit où elles dévorent les feuilles des arbres caducifoliés.

Bon à savoir : la chenille processionnaire du chêne se transforme en papillon nocturne dont le cycle de vie est de deux à trois mois, période au cours de laquelle se succèdent six stades.

 

Quelles sont les caractéristiques de la chenille processionnaire du chêne ?

La chenille processionnaire du chêne présente des caractéristiques bien particulières qui la distinguent des autres espèces de chenilles :

  • elle est de couleur gris-argenté et sa tête est noire ;
  • elle mesure entre 25 et 35 mm ;
  • elle est dotée de poils soyeux et microscopiques particulièrement urticants.

La chenille processionnaire du chêne est un véritable fléau. Elle occasionne une importante défoliation ; l'arbre perd alors massivement ses feuilles.

Dégâts provoqués par les chenilles processionnaires

La chenille processionnaire du chêne provoque de sérieux dégâts sur les arbres qu'elle occupe. Elle peut causer la chute de ses feuilles et le ralentissement de sa croissance végétale. Certains sujets touchés peuvent en mourir.

En plus d'affecter parfois irrémédiablement le chêne, la chenille processionnaire déclenche certaines maladies chez l'homme et les animaux domestiques. Les minuscules poils de chenille processionnaire contiennent en effet de la thaumétopoéine. Cette substance libère de l'histamine. Lorsque celle-ci est au contact de la peau, elle provoque des éruptions cutanées. Cela entraîne des démangeaisons pouvant même s'accompagner d'autres symptômes comme des difficultés respiratoires, des maux de gorge, des œdèmes ainsi que des problèmes oculaires.

Ces chenilles sont également néfastes pour les animaux domestiques extrêmement sensibles aux poils urticants. Chez certains sujets, elle peut parfois occasionner une nécrose de la langue.

Bon à savoir : la chenille processionnaire du chêne déclenche des réactions allergiques à l'origine de maladies plus ou moins graves qui nécessitent une consultation médicale en urgence.

 

Comment identifier la présence de chenilles processionnaires du chêne ?

Cette chenille urticante occasionne des dégâts apparents dont le plus facilement décelable est le feuillage partiellement dévoré. La destruction massive des feuilles du chêne est la conséquence d'un amas de larves à l'extrémité des branches.

Après plusieurs saisons durant lesquelles les chênes ravagés par les chenilles perdent leurs feuilles, ils sont fragilisés et donc plus exposés aux ravageurs, bactéries et maladies. La mort des chênes est donc indirectement due à la présence des chenilles processionnaires. Il est important de savoir déceler les symptômes pour mieux diagnostiquer leur origine et adopter les mesures adéquates.

Bon à savoir : surveillez régulièrement les branches de vos arbres pour pouvoir déceler la présence de chenilles processionnaires et réagir au plus vite en cas d'invasion.

 

Chenille processionnaire du chêne : les différents moyens de lutte

Des traitements sont nécessaires pour mettre fin à la prolifération des chenilles processionnaires. La meilleure solution consiste à détruire les insectes dès leur apparition. Il faut bien sûr éviter les pesticides chimiques et favoriser les traitements naturels sans impact négatif sur la santé et l'environnement.

Les traitements

Dès le printemps, on peut pulvériser les nids de chenilles processionnaires disposés sur les branches avec un insecticide biologique à base de bacillus thuringiensis (Bt), une bactérie (homologuée en agriculture biologique) qui entraîne la mort de la chenille après avoir infesté son système digestif. Cette méthode exige une bonne expérience.

On peut aussi avoir recours à des pesticides de synthèse comme la cyperméthrine (famille des pyréthrinoïdes synthétiques) ou encore de phosalone, une substance de contact. Ces deux produits sont à manier avec précaution car elles peuvent avoir des conséquences sur la santé.

Les pièges et outils

Les pièges à phéromones - totalement inoffensifs pour l'homme et les animaux domestiques - sont très efficaces puisqu'ils peuvent éliminer cette espèce de chenille de façon naturelle.

Une autre méthode consiste à utiliser un échenilloir. Cet outil disponible dans le commerce est spécialement conçu pour éliminer les rameaux sur lesquels les chenilles processionnaires ont installé leurs cocons.

Manuellement

Il est évidemment possible d'enlever manuellement les nids de chenilles processionnaires accumulés sur les branches d'arbre. Mais pour cette opération délicate, il est indispensable de porter des gants de protection, des vêtements adaptés qui couvrent totalement la peau, voire des lunettes et un masque afin d'éviter tout contact avec la chenille urticante.

Précautions

En cas d'accident sanitaire ou de contact, il est vivement recommandé de rincer la peau à l'eau claire. Il faut éviter l'eau chaude qui risque de dissoudre les poils de la chenille processionnaire, libérant ainsi le venin. Dans tous les cas, il est indispensable de consulter un médecin ou un vétérinaire si un animal domestique a été touché par les poils urticants.

Bon à savoir : nombre d'oiseaux, notamment la mésange, sont capables de vous débarrasser des chenilles processionnaires. Pour attirer ces oiseaux, il est judicieux d'installer des nichoirs ou des mangeoires dans les arbres infestés.