• macdo2
  • aigles 2019
  • chevaline republique
  • fort condé
  • joel michel champagne noto
  • menuiserie david
  • octobre rose ch th
  • octobre rose ch th
  • fort c 2
  • mad do ouv NS we
  • castel roller club
  • mission locale site
  • kkd 2
  • octobre rose ch th
  • octobre rose ch th
  • Leclerc
  • macdo2
  • para leclerc
  • ets fevrier
  • aigles 2019
  • Animalerie leclerc
  • aigles 2019
  • ets fevrier
Menace de fermeture  du centre des impôts de Château-Thierry

Menace de fermeture du centre des impôts de Château-Thierry



Château-Thierry -

Prise de position du maire de Château-Thierry, Sébastien Eugène

Le centre des impôts de Château-Thierry, avenue de la République, est aujourd'hui menacé de fermeture. Ce projet est tout simplement inacceptable ! Je m'y opposerai, et sans aucune ambiguïté.

En effet, la dernière carte publiée par le ministère des finances montre clairement que Château-Thierry n'aurait plus de services fiscaux d'ici quelques années mais simplement un « point de proximité ». Cela équivaudrait ni plus ni moins à une dégradation du service apporté aux Castels et aux Sud-Axonais.

Les services de l'Etat indiquent que le service aux usagers resterait le même. Mais si cela revient au même, pourquoi donc Soissons, Saint Quentin, Laon et Hirson conserveraient-ils leur centre des impôts tandis que Château-Thierry le perdrait ? Alors même que notre ville est mal reliée au reste du département, que ce soit par route ou par transport en commun !

Certes, la carte prévoit d'autres points de proximité dans l'Aisne, dans des communes qui en sont aujourd'hui dépourvus. Cela est une avancée. Mais pourquoi les agents de Château-Thierry ne pourraient-ils pas assurer ces permanences décentralisées en étant basés dans notre ville ?

A l'heure du numérique, du télétravail et des procédures de dématérialisation, pourquoi vouloir absolument tout regrouper à Laon pour les entreprises et à Soissons, Laon, Saint Quentin et Hirson pour les particuliers ? Et pourquoi amputer le Sud de l'Aisne, moteur économique de notre département, d'un tel service ? Je ne me rappelle pas d'une seule contribution au Grand Débat invitant à fermer des centres des impôts !

Enfin, ce projet pose le problème de la mobilité pour la trentaine d'agents du centre. Une mobilité qui serait forcée, alors que Laon est à 1h de route. Ces peurs légitimes m'ont été exprimées lors d'une rencontre en mairie avec un grand nombre d'agents et leurs syndicats vendredi après-midi, moins de 24h après l'annonce. Je partage leurs inquiétudes.

Je m'étais engagé à ne m'exprimer qu'après m'être entretenu avec la directrice départementale des finances publiques ce matin. Le but était de recueillir la version et les arguments de l'Etat. C'est désormais chose faite. Ma position est claire et je demanderai au conseil municipal de s'opposer fermement à toute fermeture.

On me dit que ce n'est qu'un projet... Mais franchement, comment cette carte a-t-elle même pu sortir ? Comment, au niveau national, a-t-il pu être laissé entendre que la fermeture de notre centre des impôts serait acceptable ? Comme beaucoup, je m'interroge.