• macdo2
  • aigles 2019
  • chevaline republique
  • fort condé
  • joel michel champagne noto
  • menuiserie david
  • octobre rose ch th
  • octobre rose ch th
  • fort c 2
  • mad do ouv NS we
  • castel roller club
  • mission locale site
  • kkd 2
  • octobre rose ch th
  • octobre rose ch th
  • Leclerc
  • macdo2
  • para leclerc
  • ets fevrier
  • aigles 2019
  • Animalerie leclerc
  • aigles 2019
  • ets fevrier
Florian Ledoux, grand photographe animalier est un enfant du pays, cocorico !

Florian Ledoux, grand photographe animalier est un enfant du pays, cocorico !



Château-Thierry - Grand Nord -

Florian Ledoux, photographe internationalement connu a grandi à Château-Thierry...et y revient sur un tapis rouge !

 

Des rencontres photographiques il en a fait des tonnes notamment celle d'un ours polaire en Arctique dont le cliché lui a valu plusieurs prix internationaux et la reconnaissance dans la profession !

Même si depuis son plus jeune âge lors d'un voyage en Laponie, la photographie a toujours été pour lui un moyen d'expression elle n'a pas toujours été son métier.

Florian a dû faire des choix cornéliens et prendre des risques mais sa passion plus forte que tout il a osé et il a bien fait...

Une vie faite de choix et de rencontres incroyables

De 10 à 18 ans, Florian vit à Château-Thierry, sportif il pratique l'aviron et a beaucoup d'amis dans le sud de l'Aisne où sont ses racines. Collégien à Jean Rostand, lycéen à Jules Verne il se dépeint comme un élève moyen que l'école intéressait peu. Il décroche tout de même un Bac Electro-Mécanicien et s'engage à 19 ans comme technicien sur hélicoptère de sauvetage en mer dans la Marine nationale.

Son temps libre il le passe toujours à faire des photos lors de ses 9 semaines de congés annuelles. Mais pas n'importe qu'elles photos, ni n'importe où ! Florian est attité par les grand espaces plus spécialement les pays nordiques : Norvège, Ecosse, Islande en recherche permanente d'un lien avec la nature dont il fait de nombreuses images pour son plaisir et pour le partage.

Jusqu'au jour où - contre le gré de son chef du moment - il postule comme photographe dans la marine. Contre toute attente il obtient le poste, fait des stages, apprend à raconter des histoires lors de ses 4 mois à l'école des métiers de l'image des armées. Il y restera 4 ans...

En parallèle, il monte des expéditions dans le Grand nord. Le Groenland en sac à dos et bivouac - où il dort avec un fusil - l'impressionne encore plus, avec ses immensités, du jamais vu, du grandiose pour lu,i amoureux de nature et de grands espaces.

Il n'a qu'une envie c'est de retranscrire la beauté de ce qu'il voit

Il fait aussi quelques expos en Bretagne, dans les Alpes, il fait des tas de rencontres et se crée un réseau de voyageurs.

Et ça continue, il rencontre les Inuits, vit avec eux et partage des tas de choses : la chasse des phoques en traineau, la découpe des animaux, le partage avec les chiens... des moments inoubliables !

L'appel du grand nord

Il est toujours engagé dans l'armée comme photographe lorsqu'un jour...des gens qu'il ne connait pas vraiment cherchent un équipier pour partir sur un voilier de 30 mètres direction la côte ouest du Groënland,durant 2 mois.

L'appel du Grand Nord est là oui mais voilà, Florian a épuisé ses congés, il ne lui reste plus un jour d'avance, alors 2 mois !

Mais cette mission, il doit y aller ! Une seule solution, il démissionne. Et démissionner dans l'armée...Il y arrive !

En 15 jours il a vendu sa voiture, rendu son appartement, rapatrié ses affaires chez sa mère à Brasles, investit ses 15 000 € d'économies dans du matériel de photographie Pro spécifique grand froid et le voilà parti pour le grand nord en voilier !

Une expédition de plus de 6.000 km entre le Groenland et le Nunavut a permis à Florian de réaliser un travail au plus près de la vie sauvage. Il a pu ramener les images uniques d'un grand nombre d'espèces : ours polaires, narvals, bélugas, morses, baleines, etc.

Autodidacte, la photographie me donne un autre regard sur le monde, une façon pour moi d'observer, de témoigner et de protéger. Nous dit Florian... L'Arctique est pour moil 'un des seuls endroits vraiment vierges sur terre. Les paysages, la glace, les animaux, les icebergs, les montagnes, tout y est époustouflant

« J'ai l'impression de vivre en vrai les magazines que je regardais à la TV plus jeune... »  (ça n'est pas une impression Florian, c'est en vrai, c'est ta vie NDLR)°

Et puis un jour...

Le drône, une grande nouveauté permet de nouveaux plans assez inédits, de nouvelles perspectives dans tous les sens du terme. Florian Ledoux fait partie des premiers à utiliser le drone dans ce domaine. Cela donne une approche plus discrète et plus facile, les animaux sont moins méfiants et s'habituent.

Le drone, ce sont aussi des prises géométriques qui forment des tableaux naturels changeants...

La chance de Florian, associée à beaucoup de travail lui offre en 2017 le privilège de prendre une photo, celle d'un ours polaire sur un étroit passage de glace, LA PHOTO, celle qui va le mener sur les plus hauts sommets de la reconnaissance et de la notoriété.

     

« Quand je clique j'aperçois rapidement le cliché mais ne sais pas vraiment ce que j'ai eu, si ça n'est pas flou, bien cadré...Nous raconte-t-il, je clique plusieurs fois et quand je vois les résultats là encore mon envie est de partager au plus grand nombre. »

Alors son cliché il l'envoie à ses 500 amis des réseaux sociaux et après leurs retours veut partager encore plus il décide donc d'envoyer ce cliché à son ami          photographe. Ce dernier trouve la photo tellement sublime qu'il décide sans en avertir Florian de l'envoyer a National Geographic qui lui consacre alors une triple page 4 mois plus tard.

Doublement comblé car sa photo se retrouve en face de celle de Paul Niklen grand photographe, idole de Florian qui rêve de le rencontrer...

Sa photo va faire le tour du monde et se retrouver dans les plus grand magazines et quotidiens internationaux : le Figaro, le Times...

Se retrouver à 6 mètres d'un ours polaire, à deux d'un renard polaire, côtoyer les bélugas, les narvals, les morses ou bien les orques, les baleines boréales et bien d'autres espaces menacées ou sensibles n'est pas donné à tout le monde et donne le frisson... Il en a encore des étoiles dans les yeux et nous transmet son émotion quand il l'évoque alors qu'il vit cela quotidiennement...mais Florian garde toujours une seule chose en tête, faire profiter un maximum de personnes qui n'ont pas sa chance.

Florian reçoit rapidement de nombreuses récompenses

 

 

En Juillet 2017, il remporte le 3ème prix du concours international de photographie par drone organisé par Dronestagram et National Geographic. 


En Janvier 2018, après une compétition avec plus de 44 000 photos, Florian Ledoux a reçu le Grand prix international de la photographie par drone 2017 de Skypixel .


Au printemps 2018 Florian reçois le 3ème prix Wildlife au concours The Nature Conservancy, engageant un peu plus ça démarche vers la conservation. 


En Juillet 2018 il se voit décerner le titre de Photographe Drone de l'année au Festival International d'Award Photography de Siena, avec la photo « Au-dessus de l'Ours Polaire ».



En octobre 2018 sur le thème Arctic Biodiversité « through the lens », il reçoit le 1er prix Paysages Arctique et 3ème prix Animalier Arctique. Également le Prix pour l'image au Festival International Nature de Namur pour la vidéo « I am Fragile ».


En mars 2019, il reçoit le le 1er prix photographer vidéos au HIPA international photo award à Dubai où il manque de peu Paul Niklen, son idole...


Florian sera de nouveau reçu à Dubaï (Sharjah) en septembre pout un festival photo qui réunira plus de 20 000 personnes.


 

A 29 ans, ce jeune homme n'a pas froid aux yeux et trouve encore bonnets à sa taille, oui il a su rester humble et abordable. Il vit en Norvège, où il parle anglais couramment...et côtoie des ours comme ici les sangliers presque ! Il est dans son élément...

Il est désormais photographe animalier connu et reconnu dans le monde entier et vit de sa passion. Un métier dans lequel il n'a pour le moment de visibilité qu'à 6 mois, parfois moins ! Tout est question de rencontres, d'opportunités, alors il reste vigilant et fais sans cesse de la création d'images nouvelles.

Florian Ledoux considère aujourd'hui que son travail doit servir à la conservation de ces milieux et s'emploie dans ce sens

Il vend des photos, fait des conférences, se transforme parfois en guide polaire et peut marcher des heures durant à moins 40 C° tout au nord où il fait noir 24h/24 à certaines saisons. Il contribue aussi à la réalisation de livres et en a un personnel en cours sur la vie animale en Arctique. Il aime raconter des histoires et pour cela, le temps où il ne fait pas d'expéditions photographiques, il se documente sur l'environnement local, les animaux dont il étudie le comportement, la faune, la flore... Il a également participé au livre de la nouvelle série, Rêves pour Our Planète diffusée sur Netflix

Sa prochaine expo en France devrait être au Salon des Beaux Art du Louvre en Décembre prochain.

Il travaille en ce moment sur l'élaboration de nouveau reportage au Svalbard avec d'éventuelles collaborations avec les scientifiques.

Il est très fier d'avoir la chance d'être désormais sponsorisé et de pouvoir utiliser et tester des matériels de pointe des plus grandes marques qui les lui offrent.

De rencontres en rencontres il monte de nouveaux projets de nouvelles expéditions pour lesquelles il recherche d'autres sponsors et mécènes afin de les financer

Il a participé au Festival de Monthiers en Der, au festival animalier de Namur.

Sa dernière exposition en date se déroule actuellement à Château-Thierry pour le week-end des rencontres photographiques où il est l'invité d'honneur. Il exposera donc quatorze de ses clichés et sera présent tout au long du week-end au palais des sports castel.

Florian Ledoux donnera une conférence ce samedi de 15h30 à 16h « D'un rêve d'enfance à la photographie animalière en Arctique » au palais des sports castel. Il dit avoir plus froid ici avec l'humidité que dans le grand nord ou il frôle journalièrement les moins 20, très à l'aise. Il sait d'ailleurs presque tout faire avec de gros gants, voire des moufles, tout est apprentissage et habitude dit-il..

 

A son retour en Norvège notre artiste local aura tout juste le temps de troquer les bottes en caoutchouc contre les Moonboots car il repart le 20 mai en expédition sur la côte ouest du Groenland pour un projet scientifique sur les changements climatiques et la fonte des glaces. Les drones sont la composante qui l'ont fait connaitre. La prise de vue aérienne permet l'étude des animaux vus du dessus, s'est essentiel pour la conservation et pour la mise en avant du besoin indispensable de la glace qui fond à vue d'œil et menace nombre d'espèces.

Je crois profondément que la photographie crée un lien fort avec les gens et peut être utilisée positivement pour mieux comprendre les enjeux de notre monde moderne. Précise Florian dont l'un des leitmotive est de reconnecter l'homme à la nature et faire changer les mentalités

Récompenses

 

Drone Photographe of the Year 2018 SIPA
Grand Prix Drone photography 2017
1er Prix Drone Video Animals 2018
1er Prix Arctic Landscape 2018
3ème Prix Wildlife The Nature Conservancy 2018
3ème Prix Arctic Wildlife 2018
3ème prix Drone Photography 2017
Mention d'honneur au Nature's Best Photography 2018
Mention d'honneur au Memorial Maria Liusa 2018

Publications

 

- Geo Magazine Septembre 2018
- Figaro Décembre 2018
- Time US 2018
- National Geographic Janvier 2018
- Wildlife Photographic Mag
- Couverture Phototech Magazine
- Oceanographic UK
- Daily news, Telegraph, The Sun

 

Expositions

- Musée du Disign Red Dot Singapour
- Muséum d'Histoire Naturelle de Washington (Smithsonian) 2018
- Académie des Sciences de Californie 2018
- Exposition Festival international animalier de Montier en Der Novembre 2018
- Exposition Festival international nature de Namur Nature Avès Septembre 2018
- Expositions culture Inuit à Chantilly, Rethel, Chateaugiron, Monfort sur Meu, Les Adrets.
- Exposition Groenland à l'agence Grand Nord Grand Large Paris centre.
- Exposition d'une photo à la COP22 National Geographic (changements climatiques).
- Exposition au festival de photographie d'Inde (photo primée par National Geographic).

Crédit photos : Florian Ledoux

Merci encore au hazard des rencontres et à l'inconnu, connu...

 

 

 

Retour Accueil - Mentions légales - Tous droits réservés 2012 - vuduchateau.com - Réalisation Freelance Webexpert