• caverne du dragon
  • festival correspondances braine 19
  • flight of dreams
  • flight of dreams
  • la crepe rit ouverture
  • mac doc salades
  • fipa 2019
  • mad do ouv NS we
  • escape game champ pannier
  • ets fevrier
  • festival correspondances braine 19
  • Leclerc
  • Ville Chateau
  • macdo2
  • Levy élagage
  • para leclerc
  • Marchetti
  • kkd 2
  • Animalerie leclerc
  • ets fevrier

Pas de querelles intestines dans le côlon



Château-Thierry -

Si l’on s’est familiarisé depuis près d’une dizaine d’années avec l’opération « Octobre rose », contre le cancer du sein, une autre action cette fois consacrée à la prévention, du cancer du côlon, fait elle aussi désormais date à Château-Thierry avec « Mars bleu ».

Aussi, à l'initiative de la ville « Gaston le côlon » était-il de retour le samedi 16 mars en la salle communale 8, rue du Château où la structure gonflable aux polypes saillants avait été déployée invitant le public à l'explorer de l'intérieur.

Comme les deux années précédentes, de nombreux partenaires ont participé à cette journée d'information et de sensibilisation animée par l'équipe réunie par Dominique Douay, 2e adjointe, déléguée à la politique de santé, au 1er rang desquels le centre hospitalier Jeanne de Navarre via son pôle consultations représenté par le Dr Nasri Fiani, chef de pôle.

Les médecins et personnels soignants du service d'hépato-gastroentérologie et d'oncologie digestive de l'hôpital castel et du GHT Saphir (Soissons/Château-Thierry), en partenariat avec l'Agence Régionale de Santé (ARS) s'étaient de fait mobilisés pour répondre aux interrogations du public venu nombreux tout au long de la journée.

C'est dans une ambiance des plus conviviales que les visiteurs ont pu s'informer auprès des organismes et associations œuvrant à la prévention du cancer à l'instar de la Ligue contre le cancer, Aisne Préventis, Intermède cancer, la Mutualité Française ou l'ANAT de l'Omois. Sans oublier la participation de la cuisine centrale qui promeut une alimentation collective saine à partir de produits frais en fruits et légumes issus des circuits courts.

Guérir dans 9 cas sur 10

Le risque de développer un cancer colorectal n'est pas au même niveau pour chacun d'entre-nous. Il est lié à l'âge et à l'existence d'antécédents personnels et familiaux, à certaines maladies intestinales chroniques ou à une prédisposition génétique. L'opération Mars Bleu est l'occasion de rappeler que - homme ou femme - dès l'âge 50 ans  il est vivement recommandé de procéder à un test immunologique par simple analyse d'un échantillon de selles. Parler de dépistage de ce cancer avec son médecin traitant, c'est se donner toutes les chances de détecter un polype ou un cancer à un stade très précoce et ainsi d'augmenter considérablement ses chances de guérison. Détecté à temps, le cancer du côlon se guérit dans 9 cas sur 10.

Agence de presse lambertmultimedia

PLUS DE PHOTOS